helico
Boutique
Emploi
 
passion

Simulation Tigre à l'EFA (Ecole Franco-Allemande)

Simulateurs Tigre à l'Ecole Franco-Allemande du Cannet-des-Maures

Expériences   ALAT

 

 
 

Simulateur Tigre à l'EFA
(Photo André BOUR)
Le simulateur de missions FMS (Full Mission Simulator)

Les derniers éléments de la situation tactique sont présentés aux deux stagiaires sur un grand écran en salle de briefing. La veille, la mission a été décortiquée par les instructeurs sur la station de préparation de mission. Il s’agit d’assurer un appui-feu rapproché dans le cadre d’une extraction de ressortissants sur Mendes, cité minière en crise pour les besoins de l’exercice. L’équipage agit au sein d’un module composé de deux Tigre HAP français (Hélicoptère d’Appui Protection) et un KHS allemand (KampfHübSchrauber), en protection de deux hélicoptères de transport lourd allemands CH53 chargés d’assurer la récupération au sol. La mission est déclenchée en Méditerranée à partir du porte-hélicoptères Mistral. Les dernières informations météorologiques données par la station du bord sont plutôt optimiste, malgré le caractère hostile de la région en cette saison, rappelant les aléas climatiques du théâtre bosniaque.

Ce scénario pourrait être l’une des missions jouée sur simulateur par un stagiaire en formation à l'EFA. Cette phase d’apprentissage en simulation permet d’optimiser au mieux les vols réalisés ultérieurement sur l’hélicoptère Tigre. Elle constitue une mise en situation très réaliste, intégrant un ensemble de paramètres extérieurs (relief, saison, conditions météo, situation tactique), multiplicateurs de la charge de travail de l’équipage. L’acquisition des savoir-faire nécessaires à l’exécution de ce scénario est facilitée par l’utilisation du simulateur de mission FMS (Full Mission Simulator).

En effet les stages de formation des équipages Tigre s’articulent de façon complémentaire autour de cours académiques, d’enseignement assisté par ordinateur CAT (Computer Aidded Training), d’entraîneur de procédures CPT (Cockpit Procedure Trainer) et de simulateur de mission FMS (Full Mission Simulator) et de vols réels. La formation est basée à 70% sur la simulation. La simulation convient parfaitement pour le drill (répétition des actes réflexes lors des entraînements), qui est primordial pour les pilotes. Une heure d'entraînement sur simulateur coûte 2000 € alors qu'il faut compter trois fois plus pour une heure de vol réel, sans tenir compte des risques d'accidents. L’EFA dispose d’un ensemble de moyens de simulation regroupant 3 salles CAT à 12 postes élèves chacune, 8 CPT et 10 FMS.

Le CPT est composé d’un cockpit pilote ou tireur, réplique identique de celui du Tigre et d’un écran semi-circulaire (150° x 40°) sur lequel est projeté l’environnement extérieur. Le cockpit reste fixe. Le CPT permet l’acquisition et la maîtrise de l’ensemble des procédures propres à l’hélicoptère, ainsi que celles liées aux armements associés.

Le FMS est composé d’une sphère montée sur vérins hydrauliques dans laquelle est installé un cockpit pilote ou tireur, identique à celui utilisé pour un CPT. L’image est projetée sur les parois à l’intérieur de la sphère et offre un excellent champ de vision (240° x 100°). Grâce à ses capacités, cet outil permet de générer une charge de travail pouvant dépasser sans risque les limites supportables par les équipages, et d’en retirer de précieux enseignements pour le vol réel.

 

Simulateur Tigre à l'EFA
(Photo André BOUR)
La sphère d'un FMS. L'action combinée des 6 vérins et de l'inclinaison de la projection du paysage à l'intérieur de la sphère crée l'illusion de l'inclinaison et du mouvement

Simulateur Tigre à l'EFA
(Photo André BOUR)
  Simulateur Tigre à l'EFA
(Photo André BOUR)
  Simulateur Tigre à l'EFA
(Photo André BOUR)

 

Simulateur Tigre à l'EFA
(Photo André BOUR)
Les 8 écrans de contrôle de la station IOS (Instructor Operating Station) permettent à l'instructeur de suivre l'évolution du stagiaire à l'intérieur du FMS.
En haut, de gauche à droite : reproduction des 2 écrans du cockpit, vidéo de l'élève, restitution du paysage projeté dans la sphère tel que le voit l'élève.
En bas, de gauche à droite : écran d'intervention de l'instructeur sur la mission en cours, écran de suivi des actions de l'élève, éléments tactiques de la mission (carte, positions ennemies), vue reconstituée de l'appareil en vol

 

Deux FMS ou deux CPT peuvent travailler en réseau, simulant ainsi les deux postes d’un cockpit Tigre.

L’animation tactique est réalisée par le logiciel SETHI (Simulation d’Environnement Tactique Hétérogène Interactif) développé par TT&S (Thales Training Simulation), dont la première version a été installée sur le simulateur tactique Edith mis en place à l’EA.ALAT dès 2002. Ce logiciel permet l’interaction de 250 entités sur le terrain, ayant les capacités de manoeuvrer. Les entités représentent un éventail très large de moyens terrestres (fantassins, blindés, artillerie sol-air, artillerie sol-sol, véhicules), aériens (hélicoptères, avions) et navals (PA, TCD, frégates), avec un graphisme représentatif de la réalité. Des effets spéciaux simulent les effets produits par les tirs (explosions, effets collatéraux).

Outil pédagogique à haute valeur technologique ajoutée, le simulateur Tigre nécessite, pour sa mise en oeuvre, un environnement humain très spécialisé. Parmi les nouveaux métiers qui ont émergé avec l’arrivée du système d’armes Tigre, celui d’ISPN (Instructeur Sol du Personnel Navigant), spécialistes de la simulation, constitue un maillon essentiel de la chaîne formation. Ce programme ambitieux de développement de la simulation Tigre ouvre d’excellentes perspectives dans le domaine de l’instruction et de l’entraînement des équipages et constitue un atout de choix dans la réussite de la mise en service du Tigre au sein des ALAT des deux pays.

Remerciements au Commandant James DIAZ, pilote instructeur à l'EA.ALAT.

 



L'Ecole Franco-Allemande Tigre

Créée le 1er juillet 2003, l’école franco-allemande (EFA) a pour mission de former les équipages de combat allemands et français à leur emploi opérationnel sur le système d’armes Tigre, de mettre en oeuvre des concepts de formation communs faisant largement appel à la simulation, d’utiliser de manière partagée les moyens mis à sa disposition et d’harmoniser les conditions d’exécution. A terme, l’EFA pourra former jusqu’à 40 stagiaires par nation et par an.

L’EFA constitue ainsi un véritable laboratoire d’intégration et un modèle d’école unique au service de l’Europe de la Défense.

Située au Cannet des Maures (Var), cette école compte aujourd’hui un effectif de 328 personnes (176 français et 152 allemands). Forte de 23 moniteurs allemands et français, de 9 Tigre français HAP (Hélicoptère d’Appui Protection, dont un Tigre destiné à la formation du personnel technico-logistique du centre de formation franco-allemand de Fassberg en Allemagne), 5 Tigre allemands KHS (KampfHübSchrauber), l’EFA s’articule autour d’un état-major, d’une division formation et d’une division soutien. Depuis janvier 2006, l’école franco-allemande Tigre a formé plus de 10 équipages du 5ème Régiment d’Hélicoptères de Combat (stationné à Pau), 2 pilotes australiens, 8 moniteurs espagnols et a réalisé de nombreuses campagnes de tirs Tigre au camp de Canjuers. Dans le même temps, les Allemands ont consolidé leur nombre d’instructeurs et s’apprêtent à commencer la formation de pilotes du Kampfhübschrauber Regiment 36 de Fritzlar. En parallèle, la formation en interne des instructeurs français de l’EFA en vol et sur simulateurs (ISPN) s’est poursuivie.

Le colonel Jean-Baptiste Pouret, troisième chef de corps de l’école, a pris ses fonctions le 25 juin 2009. Conformément à l’arrangement administratif co-signé par les ministres de la Défense des deux nations, les fonctions de chef et d’adjoint des deux divisions alternent également entre les Français et les Allemands. L’EFA est subordonnée à un comité commun, co-présidé par un représentant de l’Armée de terre de chaque nation qui fixe et entérine les directives de travail.

A l’EFA, la binationalité se vit au quotidien. Ainsi, le personnel n’est pas seulement co-localisé au sein des bureaux mais unique dans ses fonctions, quelle que soit sa nationalité, avec tous les problèmes de langue que cela induit. Dans ce domaine, l’EFA utilise l’allemand et le français pour la vie courante et les ordres sont systématiquement rédigés en deux langues.

Points de repères

1984 : La France et l'Allemagne signent un accord sur le développement et la production en commun de l'hélicoptère Tigre.

1991 : Le 30 mai, décision de créer un centre commun de formation des équipages des deux nations sur le système d'armes Tigre.

1997 : Annonce officielle de la construction du centre de formation des équipages Tigre "EFA" au Cannet des Maures.

2001 : Le 17 décembre, pose de la première pierre.

2003 : Le 1er juillet, cérémonie d'ouverture de l'EFA. Le commandement est confié au colonel Salendre, premier chef de corps français de l’école.

2005 : Le 19 avril, visite du Président de la République française. Arrivée des premiers Tigre.

2006 : Le 5 janvier, le premier stage pilote débute. Le 3 mai, l’EFA accueille les deux premiers Tigre HAP espagnols et leurs pilotes qui seront formés par EUROCOPTER. Le 22 juin 2006, première passation de commandement de l’école. Le commandement est confié à un officier allemand, le colonel Bussiek.

2007 : Les stages pilote et chef de bord français montent en puissance. Les premiers équipages des forces rejoignent le 5e RHC pour débuter l’expérimentation tactique du Tigre en juin. De septembre à décembre, l’EFA accueille deux pilotes stagiaires australiens pour une formation sur Tigre HAP

2008 : L’EFA accueille sept pilotes Tigre espagnols pour un stage complémentaire de formation tactique sur Tigre HAP. Dans le même temps, les Français continuent le cycle de formation des stagiaires du 5e RHC et du DAOS (Détachement ALAT des opérations spéciales, depuis août 2009 : 4ème Régiment d’hélicoptères des forces spéciales) tout en continuant à former de nouveaux instructeurs. Les Allemands consolident également leur nombre d’instructeurs afin de commencer au plus tôt les stages au profit de stagiaires des régiments des forces.

2009 : Le 25 juin, deuxième passation de commandement de l’école. Le commandement est confié à un officier français, le colonel Pouret. Le 26 juillet, projection de trois Tigre du 5ème RHC en Afghanistan et départ de trois personnels technicologistique de l’école en renfort des personnels du 5e RHC. Le 20 août, premier engagement opérationnel des Tigre HAP. Le 08 octobre, inauguration officielle du centre de simulation par les généraux Tanguy et Wolski, commandant les ALAT française et allemande.

La formation des équipages Tigre

Jusqu’à fin 2010, les stages de formation de l’EFA s’adressent à des pilotes ayant une solide expérience aéronautique et satisfaisant à un certain nombre de pré-requis (vols aux instruments (IFR), thermie, vol sous Jumelles de vision nocturne (JVN), modules armement). Il s’agit de fournir au plus vite aux forces un nombre d’équipages opérationnels en adéquation avec le nombre d’appareils livrés dans les unités.

Détails des cours (en heures d’instruction)

 
Stage Pilote
Stage Chef de bord
Stage Chef de patrouille
Cours magistraux (CM)
45
42
23
Computer assisted training (CAT)
79
27
6
Cockpit procedure trainer (CPT)
49
30
-
Full mission simulator (FMS)
56
39
10
Vol
40
20
6

Le schéma d’apprentissage est le même pour les deux nations à quelques volumes horaires près. Les instructions sont dispensées en national car, si les versions HAP et KHS du Tigre en tant que vecteur sont similaires, les armements et les systèmes les mettant en oeuvre sont totalement différents. Ainsi, un instructeur français instruit un stagiaire français, un instructeur allemand instruit un stagiaire allemand. Enfin, comme la langue anglaise demeure la langue de référence commune pour le domaine aéronautique, les cours communs aux deux nations dispensés en salle CAT le sont en anglais, les cours plus complexes nécessitant des explications complémentaires de la part des instructeurs étant alors dispensés dans les langues nationales.

Les moyens de formation et le centre de simulation Tigre

Les salles CAT (Computer Aided Training) sont composées de 12 stations élèves bi-écrans connectées en réseau et gérées en temps réel par un instructeur à partir d’une station directrice. Trois approches pédagogiques peuvent être envisagées pour l’utilisation de ces moyens :
- les élèves suivent une instruction dirigée où le formateur intervient en assistance au profit des apprenants en faisant ressortir les points clés ;
- le formateur conduit directement la séance en projetant tout ou partie du didacticiel à l’ensemble de la classe lorsqu’il s’agit de domaines particulièrement complexes et nécessitant de nombreuses explications ;
- les élèves accèdent à un programme défini en libre service pour une auto-instruction, soit au titre de révisions, soit pour enrichir individuellement des connaissances essentielles.

Les entraîneurs de procédures CPT (Cockpit Procedure Trainer) permettent l’application de toutes les procédures de mise en oeuvre des équipements avioniques de base et des équipements de mission. Ils répondent au strict besoin initial de simulation des premières phases pratiques de la formation Tigre puisqu’ils reproduisent les fonctionnalités d’un cockpit réel de Tigre.

Les FMS (Full Mission Simulator) permettent l’enseignement de toutes les procédures de vol que doivent maîtriser les élèves en équipage au travers de capacités à simuler de façon réaliste le comportement dynamique de l’hélicoptère dans toutes les situations. L’objectif est de permettre une assimilation progressive mais fidèle des procédures opérationnelles grâce à une simulation virtuelle capable de représenter la mise en oeuvre de l’ensemble des systèmes dans un environnement réaliste. Les FMS simulent également de façon réaliste les fonctionnalités de tous les armements équipant le Tigre avec tous les types de munitions ainsi que l’effet des impacts sur les cibles, aériennes ou terrestres, dans des conditions diurnes, nocturne et de visibilité réduite. Et comme la simulation ne suffira jamais à acquérir la maîtrise technique et tactique de l’appareil, les heures de vols sont indispensables.

 



Le Programme Tigre

Le programme Tigre est destiné à équiper les armées de terre française, allemande et espagnole d’hélicoptères de combat de nouvelle génération adaptés à la variété des scénarios d’emplois contemporains. L’Espagne a rejoint le programme en 2004. En mars 2005, les premiers appareils de série ont été livrés à la France en version HAP, et à l’Allemagne en version UHT. Les versions HAD seront livrées à partir de 2010. Le programme est géré depuis 1998 par la division de programme Tigre de l’Organisation conjointe de coopération en matière d’armement (OCCAr) implantée à Bonn (Allemagne). Les sous-ensembles nationaux spécifiques français et allemands sont gérés respectivement par le service de programmes aéronautiques de la DGA et par l’office fédéral pour les techniques d’armement et les approvisionnements allemand, le BWB.

Un hélicoptère Tigre, plusieurs versions

Si le Tigre a pour mission, en appui direct des forces terrestres ou de manière autonome, de traiter, de jour comme de nuit, des objectifs évoluant dans l’espace aérien proche du sol, les nations qui en ont fait l’acquisition ont choisi des équipements différents en fonction de leurs besoins opérationnels.

  HAP
(Hélicoptère Appui- Protection)
UHT
(Unterstützung Hubschrauber Tiger)
HAD
(Hélicoptère Appui-Destruction)
ARH
(Armed Reconnaissance Helicopter)
Systèmes de visée principaux Viseur de casque
Viseur principal de toit
Viseur de casque
Viseur de mât Flir
Viseur de casque
Viseur principal de toit
Viseur de casque
Viseur principal de toit
Armements Canon 30 mm en tourelle à grand débattement Roquettes 68 mm Missiles MISTRAL Missiles HOT Missiles STINGER Missiles TRIGAT Roquettes 70 mm Mitrailleuse 12,7mm Canon 30 mm en tourelle à grand débattement Roquettes 68 mm Missiles air-sol Canon 30 mm en tourelle à grand débattement Roquettes 70 mm Missiles Hellfire 2
Missions De reconnaissance armée, d’escorte et d’appui-feu De combat airsol, multirôle Alliance des capacités de combat de l’HAP et de l’UHT Missions de reconnaissance
Pays équipés à terme (nombre d’appareils) France (40) Espagne (6) Allemagne (80) France (40) Espagne (18) Australie (22)

 

 

Expériences   ALAT   #Tigre   #ALAT

Dernière mise à jour le 19 mai 2010

 


Voir aussi :

Hélicoptère Tigre
Hélicoptère Tigre

EC665 Tigre - Caractéristiques
Les caractéristiques principales de l'hélicoptère d'attaque EC665 Tigre

  Tigre HAD
EC665 Tigre - France (ALAT)
L'hélicoptère d'attaque Tigre HAP/HAD de l'ALAT française
  Tigre en Afghanistan
EC665 Tigre - Le Tigre ALAT en Afghanistan
Les hélicoptères d'attaque Tigre de l'ALAT française engagés en Afhanistan de juillet 2009 à février 2013

Tiger KHS
EC665 Tigre - Allemagne (Bundeswehr)
L'hélicoptère d'attaque Tiger KHS de la Bundeswehr allemande
  Hélicoptère d'attaque Tigre FAMET Espagne
Colmenar Viejo 2016 - Tigre FAMET
Hélicoptères d'attaque Tigre de l'Armée de Terre espagnole (FAMET)
  Hélicoptère d'attaque EC665 Tiger DE
Le Luc 2014 - EC665 Tiger (DE)
Hélicoptère d'attaque EC665 Tiger de la de la Heeresfliegertruppe allemande

TEAM RAFALE, Trésor de guerre
Hélicoptères et bande dessinée
Team Rafale

Extraits des albums de BD de la série Team Rafale, avec de belles scènes d'hélicoptères en Afghanistan

  Hélicoptère d'attaque EC665 Tigre HAD ALAT
Phalsbourg 2014 - Tigre HAD
Hélicoptère d'attaque EC665 Tigre en version HAD capable de tirer des missiles air-sol Hellfire, entré en service début 2014 au 1er RHC (Régiment d'Hélicoptères de Combat) de l'ALAT (Aviation Légère de l'Armée de Terre), sur la base de Phalsbourg

  Hélicoptère d'attaque Tigre devant le BPC Tonnerre
Libye 2011 : le bilan des raids hélicoptères à partir de la mer
40 raids d'hélicoptères lancés à partir des navires porte-hélicoptères français, 550 objectifs détruits en territoire libyen
Cockpit EC120 NHE
Premières formations sur EC120 à l'EALAT
Les pilotes d'hélicoptères de l'armée française seront désormais formés sur des EC120 externalisés

  André BOUR
Découvrez tous les reportages photos d'André BOUR parus sur HELICO PASSION

   

 

 


Ajoutez votre commentaire :

 
Comments powered by DISQUS
 

Réservez votre vol d'initiation au pilotage


Suivez helicopassion










Newsletter

Recevez la Newsletter HELICOPASSION
Abonnez-vous gratuitement


Tags hélicoptères

#AH1Cobra   #AH64Apache   #AlouetteII  #AlouetteIII   #AW101   #AW109   #AW129  #AW139   #AW149   #AW169   #B206   #B407   #B412   #B429   #B430   #B47   #BO105   #Cabri   #Caracal   #CH46   #CH47Chinook   #CH53   #CH54Skycrane   #Comanche   #Cougar   #Dauphin   #EC130   #EC135   #EC145   #EC175   #Ecureuil   #Gazelle   #K1200   #KA32  #KA50   #Lynx   #MD900   #MI14   #MI17   #MI24Hind   #MI26  #MI28   #NH90   #OH1   #OH6   #Puma   #R22   #R44   #Rooivalk   #SH60Seahawk   #S76   #S92   #Seaking   #Seasprite   #SuperFrelon   #Tigre   #UH1Huey   #UH60Blackhawk   #V22Osprey   #X3


Flight over the Grand Canyon


Archives :



Visit HELICOPASSION's profile on Pinterest.


Evénements

Expériences

 

Hélicos de A à Z

 

Loisirs

 

Services





Haut de page

HELICOPASSION / André BOUR 1998-2017
A proposAutorisations de publicationContact