helico
Boutique
Emploi
 
passion

Comment devenir pilote ? - Pilote civil en France

Le parcours à suivre pour devenir pilote privé ou professionnel dans le civil

Services   Comment devenir pilote

 

 
 

Pilote d'hélicoptère
(Photo André BOUR)
Vol en hélicoptère avec HELITRAVAUX

 

Pour obtenir la licence de pilote privé d'hélicoptère (privé veut dire ici non rémunéré) :

  • Avoir plus de 17 ans
  • Visite médicale auprès d'un médecin titulaire du diplôme de Médecine Aéronautique agréé par l'Aviation Civile. Vous trouverez une description détaillée des normes médicales d'aptitude sur le site www.flying-doctor.org
  • Epreuve théorique (règlementation, navigation, météo etc)
  • 40 heures de vol en double commande ou seul à bord, 10 heures seul à bord (peuvent être incluses dans les 40 premières). Ces heures se réduisent respectivement à 25 et 5 heures pour un titulaire de la licence de pilote avion.
  • Epreuve pratique

Prévoir un budget de 75.000 F à 90.000 F (exemple de prix : 1.800F par heure, instructeur compris sur un Robinson R22, tarifs à confirmer auprès des écoles de pilotage)

Pour obtenir la licence de pilote professionnel :

  • Visite médicale au CEMPN (Centre d'Expertise Médical du Personnel Navigant)
  • Epreuve théorique
  • 105 heures de vol supplémentaires (135 heures prévues pour la licence européenne qui s'appliquera à partir de juin 2001 ou de janvier 2002)
  • Epreuve pratique

Prévoir un budget de 250.000 F à 350.000 F ! (tarifs à confirmer auprès des écoles de pilotage). Sans parler des différentes qualifications.

Pour trouver un emploi, sachez que vous serez en concurrence avec les anciens pilotes de l'armée avec des milliers d'heures de vol.

 


Des pilotes répondent à ceux qui veulent le devenir...

Les questions/réponses affichées ici sont issues de la première version du forum, vous pouvez poursuivre la discussion avec DISQUS à la fin de cette page

 

[JC] Vaut-il mieux commencer par apprendre à piloter un avion avant de s'attaquer à l'hélicoptère ? Est-ce intéressant pour avoir les bases ? Est-ce intéressant au niveau budget ?

[GREG] C'est très intéressant financièrement de commencer par l'avion car cela permet à moindres frais de se faire la main dans l'"environnement" aéronautique (météo, communications radio, navigation, circulation aérienne...) Ensuite, on peut mettre l'argent qui reste, à apprendre les spécifités du pilotage de l'hélicoptère

[VANN] Oui, il faut toujours commencer par l'avion et impérativement travailler en NAV, il est évident que les heures de vol sont moins chères en avion qu'en hélico et si vous tombez sur un bon instructeur par la suite pour l'hélico il vous fera déshabitué des mauvais reflex de l'avion à ne pas reproduire en hélico, je parle de maniabilité, effet parapluie, facteur de charge qui sont souvent dangereux en hélico.

 

[GHIS] Bravo pour ce site très clair en information, je suis moi-même passionné par les hélicos et j'envisage de passer un jour des heures de formation dans une école. Un peu désolé de ne pas pouvoir un jour intégrer une école militaire (1 ans d'armée de terre et trés bon résultat au C.S.O, mais pas le bac, seulement niveau Bac S). Je regrette beaucoup de ne pas avoir été plus sérieux par le passé. Selon vous pensez vous que le fait pour moi, d'obtenir ma licence professionnelle par la voie civile constitue à l'heure d'aujourd'hui un bon investissement. Et ceci au-delà de mes satisfactions personnelles ?

[JPF] Si les hélicos sont ta passion, si tu ne penses qu'à cela, que tu n'en dors plus la nuit... Fais ton cours de pilote pro (PPH). Il est évident que le cours de PPH par la voie civile est extrêmement couteux. Tu peux te débrouiller avec un Fongecif ou quelque chose dans le style pour pouvoir te payer la formation, à moins que tu disposes des fonds nécessaires... De toutes manières, le pas le plus important n'est pas d'avoir la licence en poche, c'est d'obtenir ton premier emploi, et c'est là que les choses se compliquent... Dis-toi bien qu'avec seulement 100 ou 150 heures sur ton carnet de vol, il n'y a pas une seule compagnie qui t'embauchera, à moins d'avoir un super piston ou ta prope machine, c'est presque mission impossible... Que faire ? Tu peux aller, pour commencer, à l'étranger USA, Canada pour obtenir une licence commerciale (PPH) et ensuite la faire convertir en licence francaise/européenne. Pour cela il te faudra avoir le théorique francais et ensuite voler que quelques heures pour l'obtention du PPH. Les licences US et Canadiennes sont bien moins onéreuses que la Francaise. Aux USA, par exemple, tu peux faire à la suite de ta licence commerciale (PPH) un CFI (certified flight instructor) licence d'instructeur en vol. Avant de partir aux Etats Unis, il te faudra un visa étudiant, délivré par la flight scool, école de pilotage, tu peux obtenir un visa M1 ou un J1. Renseignes toi quelles sont les écoles qui délivrent l'un ou l'autre visa. La différence est de taille, le M1 peut être renouvelé tous les ans, pendant 5 ans, mais ne te donne pas le droit de travailler, le J1 est valable 2 ans seulement, et te donne le droit de travailler, uniquement pour le type de travail pour lequel il a été émis, cad ici, pilote professionel. A savoir que lorsque tu es en possession d'un visa J1, tu dois commencer ta formation dans l'école de pilotage qui te l'a émis. Maintenant si au cours de ta formation tu ne veux pas continuer dans cette école, tu peux aller ailleurs et ton visa J1 est toujours valide (ne rien dire, évidemment à l'école que tu quittes) ensuite débrouille toi pour te faire embaucher comme CFI par l'école qui t'a formé. En partant de zéro à CFI, il te faudra quelques mois, cela varie selon les élèves, pour atteindre les 200 heures minimum pour enseigner sur R22 . En comptant large, 1 an pour ta formation, 1 an à bosser comme CFI, tu peux, avec une bonne école, monter entre 600 et 800 heures dans l'année. Il y a aussi la formation au Canada, qui est très bien aussi, mais un peu plus compliquée pour un pilote qui sort juste de l'école de pilotage avec son PPH en poche, puisque pour pouvoir monter des heures en temps qu'instructeur, il faut 250 heures de plus, apres les 100 ou 150 déja faites, pour l'obtention de la licence d'instructeur. Je suis pilote civil, j'ai passé les licences US et Canadiennes. Pour pouvoir monter mes heures, j'en ai maintenant près de 4000, j'ai été bossé au Mexique, au Panama, en Equateur (sous licence US), Canada, etc. Tout cela pour te dire que si tu y crois fermement tu surmontera tous les obstacles et ils sont nombreux !!!

 

[BERT] Je suis paraplégique et je ne connais aucun système permettant le pilotage d'hélico pour une personne privée de ses membres inférieurs (ce qui existe pour des avions), quelques rumeurs sur des pilotes handicapés aux USA, mais aucunes certitudes. Pensez-vous que ce soit possible ? Pour une fois que nous pourrions dépasser nos cousins d'Amérique en matière d'adaptation :o)

[PS] J'ai piloté un avion à commande manuelle intégrale et je suis aussi pilote hélico (je suis valide). Tout est possible, mais avec des techniques peu onéreuses et légéres j'imagine mal cela réalisable. Malgré cela, peu de monde croyait en la possibilité de faire voler des personnes paraplégiques et ça a marché. Cela arrivera dans quelques années, attention avec les rumeurs, une personne peut arriver à faire voler un hélico avec commande manuelle intégrale mais est-ce que son systême sera certifié pour être diffusé c'est tout un autre problème. Courage à toi, l'avion c'est sympa aussi et cela existe déjà.

[CHRIS] Outre le fait qu'il n'existe pas de manonier adaptable simplement sur hélico, l'intabilité en lacet rend le problème beaucoup plus délicat que sur l'avion ! Peut-être que des hélicos de nouvelle génération, dotés de commandes électriques et d'assistance au pilotage, pourraient être adaptables... Mais cela me semble plus difficilement réalisable sur les "modèles de base". Par ailleurs, la paraplégie entraine un déficit des muscles dorsaux et abdominaux (d'autant plus important que le niveau lésionnel est élevé) qui n'assurent plus une protection de la colonne contre les vibrations. Voila, si tu réponds aux critères médicaux (c'est le CMAC qui décidera) : tu pourra piloter des avions. Pour l'hélico : tu peux toujours trouver un ami instructeur pour faire un peu de double.

 

 

Services   Comment devenir pilote   Travaux aériens   Survols   #Pilotes

Dernière mise à jour le 7 avril 2013

 


Les autres pages de l'article :

Introduction - Pilote civil en France - Pilote militaire en France - Les critères d'admission - La préparation des tests - Le cursus de formation - La vie d'un pilote - Pilote civil aux USA ou au Canada - Pilote de SAMU - Les autres métiers HELICO

 


Voir aussi :

Pilote d'hélicoptère
Vol en hélicoptère avec HELITRAVAUX
 
Le pilotage des helicopteres, de Georges DOAT
Le pilotage des hélicoptères expliqué par un pilote totalisant 15 000 heures de vol
Le livre est illustré avec des photos d'HELICO PASSION
Livre en vente dans la Boutique HELICO

  Offres d'emploi des sociétés d'hélicoptères - Recherche d'emploi

 

 


 
Comments powered by DISQUS
 


Evénements

Expériences

 

Dossiers

 

Services

 

 





Haut de page

HELICOPASSION // André BOUR 1998-2018
A proposAutorisations de publicationContact