helico
Boutique
Emploi

Sommaire de l'article :






Dernières Publications

Hélicoptère MD900 de la Police belge
MD900 de la Police belge, à Beauvechain 2017

Hélicoptère EC135 D-HDDL de la MarineFliegerGeschwader (MFG 5)
EC135 de la Marine allemande, à Beauvechain 2017

Hélicoptère NH90 MTH belge
NH90 MTH belge, à Beauvechain 2017

Hélicoptère NH90 TTH Bundeswehr au Mali
NH90 TTH allemand au Mali

Hélicoptère Cabri G2
L'hélicoptère Cabri G2 en détail

Hélicoptère HH101 Caesar de l'Armée de l'Air italienne
HH101 Caesar à CASTA 2017

Le projet de voiture-hélicoptère Pop-Up d'AIRBUS
Le projet de voiture-hélicoptère Pop-Up d'AIRBUS

Plus de nouveautés >>


A ne pas manquer :



Dans la Boutique

Calendrier 2017 HELICO PASSION
Calendrier 2017

Le pilotage des hélicoptères
Livre "Le pilotage des hélicoptères"

Poster
Posters
 
passion

AH64 Apache - US Army

L'hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'Armée de Terre américaine

Hélicos de A à Z   Attaque   AH64 Apache

 

 
 

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo André BOUR)
Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army, Niederstetten, 2011. Il s'agit d'un AH64D mais non équipé de son radar de mât Longbow

 

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
Hélicoptère AH64A Apache de l'US Army

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
Hélicoptère AH64D Apache Longbow de l'US Army

827 AH64A Apache à l'US Army de 1986 à 1997. 758 appareils convertis en AH64D de 1997 à 2010.

En juin 2005, lancement du programme de modernisation Block III : nouvelles turbines, pales composites, aide au pilotage en relation avec la détection et la classification des cibles, contrôle des drones, nouveau système radio JTRS, extension de la portée des missiles Hellfire de 8 à 16 km. Première livraison le 2 novembre 2011. La nouvelle version est rebaptisée AH64E Guardian. Il est prévu un total de 690 appareils dont 634 AH64D rénovés et 56 nouveaux AH64E. Le 11 avril 2016 : commande pour la modernisation de 117 appareils, pour une fin de livraison prévue le 31 mai 2018. En mars 2017, commande pour la modernisation de 244 appareils supplémentaires.

 

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo Scott LINDBLOM - US ARMY)
Hélicoptère AH64D Apache avec radar Longbow de l'US Army,
le 22 octobre 2016

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo Scott LINDBLOM - US ARMY)

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo US ARMY)
21 janvier 2016

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo US ARMY)
21 janvier 2016

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo André BOUR)
Hélicoptère AH64D Apache, à Beauvechain le 12 avril 2017

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo BOEING)
Hélicoptère AH64D Apache dans un camouflage gris expérimental

 


Panama 1989

Opération Just Cause au Panama en 1989. 11 Apache sont engagés. Attaque initiale contre 27 objectifs (artillerie et principaux points de défense) puis appui aérien à l'avance des troupes au sol. Préparation de la zone de parachutage à Rio Hato avant l'arrivée des C130. Attaque de la Commandancia à l'intérieur de la ville de Panama, avec des tirs dans les murs d'enceinte pour ouvrir des brèches pour les troupes au sol. Majorité des engagements conduits de nuit, premier test des missiles Hellfire, infrarouge perturbé par les tirs, mauvais fonctionnement de l'avionique en conditions tropicales, aucun Apache abattu.

 


Guerre du Golfe 1981

Le 17 janvier 1991. 8 Apache, conduit par 2 MH53J Pavelow III s'enfoncent de nuit à 720 km en territoire irakien. Leur mission : détruire deux stations de radar. Chaque Apache est armé de 4 missiles Hellfire, de 2 pods roquettes et d'un réservoir extérieur. Ils passent la frontière vers 2h15 et arrivent sur leurs cibles vers 2h38. 27 Hellfire, 100 roquettes et 4000 tirs de canon sont tirés. La voie aérienne vers Bagdad est ouverte aux F117. Au retour, ils sont ravitaillés en carburant en territoire irakien par des CH47 Chinook.

Hélicoptère d'attaque Apache AH Mk1 de l'Armée de Terre britannique
(Illustration Ronald WONG)
Deux hélicoptères MH53 Pavelow ouvrent la voie aux Apache lors de la première attaque de la Guerre du Golfe

288 engagés soit 45% des Apache en service à cette époque. 19 000 heures de vol, 10 000 missions, 2 800 missiles Hellfire tirés, 800 chars détruits sur un total de 3 800, 500 véhicules blindés, 60 bunkers, 14 hélicoptères et 10 avions au sol, 6 Apache perdus dont un seul sous le feu ennemi. Le scénario d'une mission type est le suivant : vol de nuit, approche à 15 m du sol, désignation d'une cible prioritaire et d'une cible secondaire pour chaque Apache.

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
Point de ravitaillement avancé pendant la Guerre du Golfe

Hélicoptère d'attaque Apache AH Mk1 de l'Armée de Terre britannique
(Illustration Dru BLAIR)

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Illustration LtCol Frank THOMAS, US ARMY Combat artist)
Le 25 février 1991, attaque de diversion à Wadi Al Batin

Le 25 février 1991, 16 AH64 Apache ménent une attaque de diversion à Wadi Al Batin peu avant l'offensive terrestre qui aura finalement lieu bien plus à l'Est. Un des Apache est touché et est contraint de se poser, les pilotes s'extraient du cockpit, sous la protection d'un autre AH64 Apache. Accroché sous l'aileron de l'Apache les 2 pilotes sont sauvés ! L'Apache écrasé est détruit par deux missiles.

 


Ex Yougoslavie - SFOR

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo A. BARRAZA - US ARMY)
Hélicoptère AH64 Apache aux marques de la SFOR,
Glamoc, septembre 1998

 


Kosovo 1999

24 Apache sont déployés en Albanie depuis l'Allemagne, à grand renfort médiatique et de guerre psychologique (parachutage de tracts "les Apache arrivent..."). Les premiers Apache arrivent à Tirana le 21 avril 1999. Puis cela tourne à la catastrophe avec 2 crashs successifs lors de vols d'entrainement de nuit : un premier le 26 avril 1999, un second mortel le 5 mai 1999. Ces 2 accidents portent à 50 le nombre de crash d'Apache, avec 14 pilotes tués, depuis sa mise en service. Par la suite on parlera du manque d'entrainement des pilotes au vol de nuit en JVN et à haute altitude. A moins que ces 2 "accidents" ne fassent suite à une contre-attaque de l'aviation serbe le 26 avril sur l'aéroport de Tirana, comme l'avancent certaines sources non officielles ? Au final, les Apache n'auront pas été engagés !

En 2000, 12 Apache parmi les 24 présents de 1999 restent engagés avec la KFOR, ils sont utilisés pour des missions de surveillance nocturnes.

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo Cesar RODRIGUEZ - US ARMY)
Hélicoptère AH64A Apache aux marques de la SFOR,
Tirana, 21 avril 1999

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
Site du premier crash au Kosovo, le 26 avril 1999

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo Stephen PROCTOR - US ARMY)
Exercice de récupération de pilotes d'un hélicoptère abattu dans une zone de combat : les pilotes prennent place de chaque côté de l'appareil au niveau de l'aileron, en s'attachant avec des sangles. Camp Bonsteel, Kosovo, 25 août 2007

 


Irak 2003 - 2007

144 Apache engagés en Irak en 2003. Les Apache conduisent des attaques dans la profondeur, assurent l'appui feu pour l'avancée des troupes au sol vers Bagdad. Pour la première fois, des Apache Longbow sont engagés.

Offensive américaine en Irak
Offensive américaine en Irak : sur le flanc gauche, les Apache attaquent en avant-garde la division Médina irakienne au nord de Karbala, préparant ainsi la traversée de l'Euphrate par les blindés de l'US Army. Les Marines qui ont déja traversé l'Euphrate plus au sud à Nassirya avancent sur le flanc droit

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Illustration Lou DRENDEL)
Hélicoptère AH64A Apache en Irak

Karbala, le 24 mars 2003, 34 Apache attaquent la Garde Républicaine irakienne à 100 km au sud de Bagdad, près de Karbala. Les Apache interviennent seuls en dehors de tout support d'artillerie ou aérien, au-dessus d'une zone urbanisée. Accueillis à chaque attaque par des feux d'armes légères très bien coordonnés, 27 appareils sont touchés (avec un minimum de 6 impacts de balle), l'un des Apache est contraint d'effectuer un atterrissage d'urgence et tombe entre les mains des irakiens.

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo Télévision irakienne)
L'appareil est présenté à la télévision irakienne ainsi que les 2 pilotes capturés

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo Télévision irakienne)

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo Télévision irakienne)
Les irakiens déplacent l'appareil, mais celui-ci est détruit 2 jours plus tard par une bombe guidée par la désignation laser de forces spéciales

Tous les Apache sont remis en état en moins de 4 jours. Les 2 pilotes sont libérés le 13 avril par l'armée américaine près de Samarrah au nord de Bagdad après 21 jours de captivité.

Par la suite, les américains modifient la manière d'engager les Apache en les utilisant pour des missions d'appui des troupes au sol de jour, en coordination avec des chars ou des avions A10. Les attaques de nuit dans la profondeur ne sont pas abandonnées mais menées avec le support de l'artillerie pour supprimer les concentrations de tirs d'armes légères : dans la nuit du 28 mars 2003, 30 Apache sont à nouveau engagés contre une quarantaine de positions de la Garde Républicaine et détruisent 50 blindés. Deux appareils sont accidentés à leur retour à la base, les pilotes sont sains et saufs.

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
Crash d'un Apache au retour sur la base le 28 mars 2003

Le 12 juin 2003, un Apache, abattu près de Tikrit, devient la première perte de l'après-guerre en Irak.

Le 13 janvier 2004, un AH64 Apache est abattu près de Falloudjah en Irak, les 2 pilotes sont sains et saufs. En avril 2004, les Apache ont tirés des missiles Hellfire contre des immeubles occupés par des partisans de Sadr à Bagdad, un appareil fut touché le 11 avril 2004 et les pilotes furent tués.

Le 16 janvier 2006, un AH64 Apache s'écrase à Michadah au nord de Bagdad, tuant les 2 pilotes. Il peut s'agir d'un tir de missiles sol-air.

Le 28 janvier 2007, un AH64 Apache est abattu près de la ville de Najaf, à 160 km au sud de Bagdad, alors qu'il appuyait une offensive au sol. Les 2 pilotes sont morts. Le 2 février 2007, un AH64 Apache est abattu à 20 km au nord de Bagdad dans la région de Taji. Les 2 pilotes sont morts.

Le 1er juillet 2007, 2 Apache ont récupéré l'équipage d'un OH58D Kiowa Warrior abattu par des tirs ennemis au sud de Bagdad. Le tireur de l'Apache est sorti de l'appareil, a installé un des pilotes du Kiowa sur un aileron, l'autre dans le cockpit sur le siège avant, puis s'est installé lui-même sur l'autre aileron. L'autre Apache a assuré l'appui aérien. 10 minutes plus tard tous étaient de retour à Bagdad. Pendant ce temps d'autres Apache ont assuré la sécurité au-dessus du Kiowa abattu, mais la situation au sol rendant trop dangereuse la récupération de l'appareil, celui-ci fut finalement détruit par 2 missiles pour éviter qu'il ne tombe entre les mains ennemies.

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo Terry MOORE)
Pilote d'hélicoptère d'attaque AH64 Apache, équipé de son casque et de son viseur. Notez l'arme fixée au siège en cas d'atterrissage forcé de l'appareil

 


Afghanistan 2002 - 2014

Afghanistan en 2002 : 22 Apache engagés. 6 Apache au Pakistan depuis novembre 2001.

Opération Anaconda du 2 au 18 mars 2003. L'objectif est de soumettre les forces des talibans et d'Al-Qaeda retranchées dans la vallée de Shah-i-Kot, au sud-est de Kaboul, près de la frontière pakistanaise.

Opération Anaconda
Opération Anaconda : l'attaque principale est portée au nord de la vallée, au sud, 2 groupes héliportés doivent empêcher la fuite des talibans vers le Pakistan (positions d'arrêt Heather et Ginger)

Le 2 mars 2003, 2 groupes de 3 Apache et de 4 Chinook chacun arrivent au sud de la vallée. Un des Apache avec une fuite hydraulique à son canon, se pose sur la zone de ravitaillement avancée pour réparer. Dès leur arrivée au sol, les soldats sont pris sous les tirs de mortiers. Le groupe de 2 Apache supprime un mortier par des tirs de roquettes. Un des Apache essuie des tirs de RPG dont l'un arrache 3 missiles Hellfire, une dizaine de balles de petit calibre pénètrent dans l'appareil, le copilote est blessé à la jambe par un débri. Les 3 autres Apache attaquent une ligne de crête avec des missiles Hellfire et subissent de nombreux impacts. Un RPG frappe un des Apache et met hors service son système d'armes. Les Apache quittent la vallée pour rejoindre la zone de ravitaillement à une demi-heure de vol de là. 4 d'entre eux sont tellement criblés de balles qu'ils ne peuvent plus reprendre le combat.

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo Fred E. GURWELL - US ARMY)
Appui feu dans les montagnes afghanes. Les Apache devaient s'approcher très près de l'ennemi (parfois à 200 mètres) non seulement pour distinguer les cibles mais également pour éviter les tirs fratricides

Les 2 Apache restants retournent vers la vallée pour désengager un des Blackhawk de commandement. Après 7 passages, le feu ennemi cesse définitivement. Puis ils rejoignent la position Ginger pour appuyer les forces au sol. La vallée y est étroite d'un kilomètre et à chaque passage, les Apache essuient des tirs de RPG. Au 5em passage, un des Apache est atteint, son capteur de vision nocturne est détruit. Les 2 Apache retournent vers la zone de ravitaillement avancée où un 7em Apache vient d'arriver en renfort de Kandahar.

Les 3 Apache retournent vers la vallée pour fournir un appui aux troupes au sol et sécuriser les zones de posés des Chinook pour l'extraction des troupes. Un des Apache essuye un tir de RPG dans son rotor arrière. A la tombée de la nuit, les Apache (dont l'un d'eux - rappelons-le - a perdu son système de vision nocturne) doivent quitter la vallée. Les Chinook évacuent enfin le groupe Ginger : après 20 heures de combat ininterrompus, 27 soldats sur 82 sont blessés. Sur les 7 Apache engagés, 5 ont été endommagés par des tirs ennemis mais sont toujours en état de voler.

Dans les 3 jours suivants, sur la montagne de Takur Ghar, 2 MH47 Chinook sont abattus et 7 soldats américains trouvent la mort.

Par la suite des AH1W SuperCobra des Marines puis 16 autres Apache arrivent en renfort.

Le 28 juin 2004, un AH64 Apache s'écrase lors d'une mission dans les montagnes afghanes. Un UH60 Blackhawk qui l'accompagnait dépose des soldats qui sécurisent la zone, extraient les 2 pilotes dont l'un est gravement blessé puis les évacuent vers Kandahar

Dans la nuit du 2 juillet 2006, suite à deux tirs de roquettes par les rebelles Taliban contre la base de la coalition à Kandahar, deux hélicoptères AH64 Apache sont partis patrouiller le secteur d'où étaient partis les projectiles. Un des AH64 Apache s'est écrasé à environ cinq kilomètres au nord-est de la base, tuant un des pilotes. La veille, 2 autres roquettes avaient atteint la base et blessé 10 personnes.

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo Sadie E. BLEISTEIN - US ARMY)
Dans les conditions extrêmes de l'Afghanistan (vol à très haute altitude, par températures très chaudes en été et très froides en hiver), les AH64D Apache américains volent le plus souvent sans leur radar Longbow, le futur modèle AH64E Guardian, plus puissant, devrait changer la donne

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo Joe ARMAS - US ARMY)

 


Alaska

Début 2016, l'US Army a établit un détachement de 24 hélicoptères AH64D en Alaska. Les appareils ont été retirés d'Allemagne où ils opéraient précédemment, ils remplacent les OH58 Kiowa pour les missions de reconnaissance armée. Les appareils sont équipés en permanence de skis, pour les posés sur la neige mais surtout dans les zones marécageuses (appelées "muskeg"). Les équipages expérimentent également un pod externe pour transporter le matériel de survie en cas de crash dans l'Arctique.

 

Hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
(Photo Sean CALLAHAN - US ARMY)
AH64 Apache de l'US Army équipé de skis
(20 janvier 2016)

 

 

Hélicos de A à Z   Attaque   AH64 Apache   #AH64Apache   #Yougoslavie   #Irak   #Afghanistan   #USArmy

Dernière mise à jour le 17 mai 2017

 


Les autres pages de l'article :

Introduction - Caractéristiques - US Army - Pays-Bas - Royaume-Uni - Israël - Japon - Autres pays

 


Voir aussi :

Hélicoptère AH64 Apache de l'US Army
Beauvechain 2017 - AH64 Apache US
Appui aérien à une intervention d'un commando de forces spéciales par un hélicoptère AH64 Apache américain

  Hélicoptère AH64 Apache US Army
RIAT 2015 - AH64 Apache US Army
L'hélicoptère d'attaque AH64 Apache de l'US Army
  Hélicoptère AH64D Apache
Niederstetten 2011 - AH64D Apache (US)

L'hélicoptère d'attaque AH64D Apache de l'US Army à Niederstetten 2011

Fire birds
Fire birds

Scènes d'hélicoptères dans le film Fire birds avec Nicolas Cage, pilote d'hélicoptère d'attaque AH64 Apache

  MH47
Galerie de peintures - Frank THOMAS (2)

Irak 1991 : offensive terrestre avec les attaques avancées des Apache

  Dru Blair
Galerie de peintures - Dru Blair
AH64 Apache, Irak
Galerie de peintures - Lou DRENDEL (2)

AH64 Apache en Irak
  pilote d'AH64 Apache
Hélicoptères américains en Irak

Hélicoptères américains en Irak, photographiés de nuit ou en HDR (High Dynamic Range)
  AH64 Apache
Phalsbourg 2005 - AH64 Apache et UH60 Blackhawk
L'AH64 Apache de l'US Army et de la KLU, l'UH60 Blackhawk de l'US Army


Liens vers les sites des photographes, des armées et des constructeurs

       

 

 


Ajoutez votre commentaire :

 
Comments powered by DISQUS
 

Réservez votre vol d'initiation au pilotage


Suivez helicopassion










Newsletter

Recevez la Newsletter HELICOPASSION
Abonnez-vous gratuitement


Tags hélicoptères

#AH1Cobra   #AH64Apache   #AlouetteII  #AlouetteIII   #AW101   #AW109   #AW129  #AW139   #AW149   #AW169   #B206   #B407   #B412   #B429   #B430   #B47   #BO105   #Cabri   #Caracal   #CH46   #CH47Chinook   #CH53   #CH54Skycrane   #Comanche   #Cougar   #Dauphin   #EC130   #EC135   #EC145   #EC175   #Ecureuil   #Gazelle   #K1200   #KA32  #KA50   #Lynx   #MD900   #MI14   #MI17   #MI24Hind   #MI26  #MI28   #NH90   #OH1   #OH6   #Puma   #R22   #R44   #Rooivalk   #SH60Seahawk   #S76   #S92   #Seaking   #Seasprite   #SuperFrelon   #Tigre   #UH1Huey   #UH60Blackhawk   #V22Osprey   #X3


Flight over the Grand Canyon


Archives :



Visit HELICOPASSION's profile on Pinterest.


Evénements

Expériences

 

Hélicos de A à Z

 

Loisirs

 

Services





Haut de page

HELICOPASSION / André BOUR 1998-2017
A proposAutorisations de publicationContact