helico
Boutique
Emploi

Sommaire de l'article :






Dans la Boutique

Calendrier 2018 HELICO PASSION
Calendrier 2018

Poster
Reproductions papier 20 x 30 cm

Devenez pilote d'hélicoptère de combat
Livre "Devenez pilote d'hélicoptère de combat"

 
passion

MI24 Hind - Russie

L'hélicoptère d'attaque MI24 Hind de l'Armée russe. Engagé en Afghanistan de 1979 à 1987, en Tchétchénie de 1994 à 1996 et en Syrie en 2016

Dossiers   Attaque   MI24 Hind

 

 
 

Patrouille d'hélicoptères MI24 Hind D de l'armée russe dans les montagnes afghanes
(Illustration HASEGAWA - Shigeo KOIKE)
Patrouille d'hélicoptères MI24 Hind D de l'armée russe dans les montagnes afghanes, en camouflage sable - terre. Le Hind D est armé de son canon mobile de 12,7 mm à l'avant, sous les ailerons, il emporte ici 4 pods roquettes et 4 missiles AT2 Swatter

 

Engagé en Afghanistan en 1979-1987. Les Hind ont apporté l'essentiel de l'appui feu aux troupes au sol, car ils pouvaient arriver sur zone bien plus rapidement et y rester plus longtemps que les avions de chasse. Ils effectuaient également des missions de reconnaissance armée, de protection des assauts héliportés menés par des MI8, de protection des convois. 115 Hind furent abattus.

Dans les conditions de vol à haute altitude et par haute température, les pilotes utilisaient les grands ailerons du Hind pour augmenter la portance. L'appareil se comporte alors plus comme un avion de chasse : les attaques au sol se faisaient en piqué, les décollages se faisaient en roulant sur plus de 100 mètres. Par contre, lors de virages brusques - où l'appareil se retrouvait dans une situation proche d'un vol stationnaire - il pouvait perdre sa portance et chuter de plusieurs dizaines de mètres, ce qui entraina de nombreux atterrissages d'urgence.

 

Patrouille d'hélicoptères MI24 Hind D de l'armée russe dans les montagnes afghanes
(Illustration REVELL)
Patrouille d'hélicoptères MI24 Hind D de l'armée russe dans les montagnes afghanes, en camouflage "trèfle" sable - vert. Le Hind D emporte ici 2 pods roquettes et 4 missiles AT6 Spiral

Hélicoptère d'attaque MI24 Hind D russe en Afghanistan
(Illustration ZVEZDA)
Notez que les sorties des turbines sont équipées de suppresseur de chaleur pour la protection contre les missiles sol-air, ce qui réduit la puissance de l'appareil déjà bien entamée par l'altitude et la chaleur (la densité moindre de l'air diminue la portance)

Hélicoptère d'attaque MI24 Hind D russe en Afghanistan
(Illustration ITALERI)

Patrouille d'hélicoptères MI24 Hind F de l'armée russe dans les montagnes afghanes
(Illustration ZVEZDA)
Patrouille d'hélicoptères MI24 Hind F de l'armée russe dans les montagnes afghanes, en camouflage "trèfle" sable - terre. Le Hind F est armé d'un canon fixe latéral de 30 mm

Hélicoptère d'attaque MI24 Hind F russe en Afghanistan
Hélicoptère MI24 Hind F en Afghanistan. A la différence des illustrations précédentes, cette photo montre un armement réduit à un panier de roquettes et un missile air-sol de chaque côté, ce qui permet de ne pas trop dégrader les performances de l'appareil à haute altitude et par haute température

Hélicoptère d'attaque MI24 Hind F russe en Afghanistan

 

Engagé en Tchétchénie en 1994-1996 : 52 MI24 engagés. Utilisés de jour lorsque la visibilité était supérieure à 1,5 km. 5 sorties par jour de 45 minutes chacune par équipage. 4 MI24 abattus. Le manque de missiles sol-air des combattants tchétchènes a permis aux hélicoptères armés de jouer un rôle déterminant dans les succès russes.

Engagé au Daghestan et en Tchétchénie d'août 1999 à septembre 2000 : 60 MI24 engagés. Face au faible équipement des rebelles tchétchènes en missiles sol-air, les suppresseurs de chaleur en sortie de turbines n'étaient pas montés. Appui à l'avancée des troupes au sol vers Grozny, notamment par la suppression des poches de résistances dans les régions montagneuses. Raids indépendants de recherche et destruction de cibles d'opportunité. Insertion de forces spéciales dans les régions montagneuses entre 2000 et 3000 mètres d'altitude. Les équipages pouvaient être amené à effecter plus de 6 heures de vol par jour ! Plus de 1700 tirs de missiles AT6 Spiral, 85000 tirs de roquettes de 80 mm et 89000 tirs de canon de 12,7 ou 30 mm eurent lieu ! 11 MI24 furent perdus. Plusieurs pilotes furent abattus par des snipers en phase d'atterrissage. Les MI24 n'étaient pas équipés pour le combat de nuit, ni de GPS et leur systèmes de communication n'étaient pas sécurisés.

4 MI24 Hind F engagés en Sierra Leone en 2000. En un mois, ils ont volé plus qu'en un an au pays. Chacun des pilotes avait effectué plus de 100 heures de vol dans le mois, ce qu'il aurait fait en 18 mois au pays !

Le 31 août 2002, un MI24 est abattu par un missile tiré du sol par des séparatistes tchétchènes, dans la région montagneuse de Nojaï Iourt, près de Mesketi dans le sud du pays. Deux hélicoptères MI24 escortaient un hélicoptère de transport MI8, lorsque les pilotes de l'appareil de tête ont perdu le contact avec l'autre appareil d'escorte. Le 2em MI24 est revenu survoler la zone et a repéré les débris au sol. Les 2 pilotes sont morts. Les séparatistes tchétchènes affirment être arrivés les premiers sur les lieux où est tombé l'hélicoptère et avoir pu récupérer des armes. Cet accident survient moins de 2 semaines après celui du MI26 le 19 août qui avait fait 118 morts.

En 2004, seuls 200 MI24 Hind étaient en état de voler. Modernisation de MI24 Hind F en MI24PN équipés pour le vol nocturne, 5 livrés en 2006.

 

Hélicoptère MI24 Hind F de l'Armée russe au Kosovo
(Photo Sylvie BOY)
Hélicoptère MI24 Hind F de l'Armée russe au Kosovo

Hélicoptère MI24PN de l'Armée russe
Hélicoptère MI24PN modernisé. Notez la différence à l'avant de l'appareil

Hélicoptère MI24 Hind F de l'Armée russe
Hélicoptère MI24 Hind F, en camouflage gris

Hélicoptère MI35 de l'Armée russe
(Photo Vladislav PERMINOFF)
Hélicoptère MI35 Hind de l'armée russe, en camouflage gris. Dérivé du MI24 Hind, le MI35 s'en distingue par ses ailerons d'emport plus courts avec 2 points d'emport seulement, son rotor arrière en X ainsi qu'une avionique différente à l'avant
(3 mai 2014)

Hélicoptère MI35 de l'Armée russe
(Photo Vladislav PERMINOFF)
(27 avril 2015)

Hélicoptères MI35 de l'Armée russe
(Photo Max BRYANSKY)

 

Engagés en Syrie en 2016 aux côtés des forces gouvernementales syriennes.

 

 

Dossiers   Attaque   MI24 Hind   #MI24Hind

Dernière mise à jour le 27 octobre 2016

 


Les autres pages de l'article :

Introduction - Caractéristiques - Russie - République Tchèque - Bulgarie - Hongrie - Pologne - Brésil - Autres pays

 


Voir aussi :

Hélicoptère d'attaque MI35 de l'armée russe
Kubinka 2014 - MI35 Hind
Hélicoptères d'attaque MI35 Hind de l'armée russe

  Hélicoptère d'attaque MI35
MAKS 2013 - MI35
L'hélicoptère d'attaque MI35 de l'armée russe
  AH64 Apache Longbow
Maquettes d'hélicoptères à monter et à peindre
Conseils pour le choix d'une maquette d'hélicoptère, une sélection des produits disponibles, les plus belles illustrations (box-art) des boîtes de maquettes


Liens vers les sites des photographes, des armées et des constructeurs

       

 

 


Ajoutez votre commentaire :

 
Comments powered by DISQUS
 


Evénements

Expériences

 

Dossiers

 

Services

 

 





Haut de page

HELICOPASSION // André BOUR 1998-2018
A proposAutorisations de publicationContact