HELICO PASSION, la passion des hélicoptères
ACCUEIL EVENEMENTS EXPERIENCES HELICOPTERES de A à Z DIVERTISSEMENTS SERVICES
SOMMAIRE DE L'ARTICLE
 

RECHERCHER

 

VOIR AUSSI
Tag associé à la page : Combat SAR - Caracal


HH47 USAF
Le projet d'hélicoptère HH47
, version Combat SAR du CH47 Chinook, pour le programme CSAR-X de remplacement des HH60G Pavehawk de l'USAF
 

 

COMBAT SAR - MISSION ET HELICOPTERE DE COMBAT SAR

Qu'est-ce qu'une mission de Combat SAR ? Qu'est-ce qui caractérise un hélicoptère de Combat SAR ?

MISSION DE COMBAT SAR

EC725 Caracal
(Photo SIRPA AIR)
Un hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air française vient de déposer un groupe de commandos au sol près de la zone où se trouve le pilote éjecté de son avion abattu en territoire ennemi

 

Une mission de CSAR (Combat Search And Rescue) ou RESCO (REcherche et Sauvetage de COmbat) consiste à récupérer un pilote ou l'équipage d'un avion de chasse abattu en territoire ennemi.

Ce type de mission est particulièrement périlleux mais se justifie pour le moral des pilotes (un pilote qui sait que tout sera mis en oeuvre pour le secourir sera plus motivé au combat) et pour le coût et la durée de formation d'un pilote. De plus ces dernières années, les captures de pilotes abattus ont été particulièrement médiatisées : lors de la Guerre du Golfe, un pilote anglais a été exhibé à la télévision irakienne. La prise en otage des pilotes français de Mirage 2000 abattus en Bosnie en août 1995 a marqué l'opinion.

Les spécificités d'une mission de Combat SAR sont qu'elle se déroule en environnement hostile, que l'effet de surprise n'existe pas, qu'elle met rarement en oeuvre un hélicoptère seul, mais tout un dispositif aérien (avion radar, chasseurs de supériorité aérienne, avion ou hélicoptère d'appui feu, avions ravitailleur) et la participation de commandos.

L'opération RESCO n'est lancée que si le contact avec le pilote éjecté est établi et que sa position est connue avec précision. Ainsi au cours de la Guerre du Golfe, sur 38 avions abattus, seules 7 missions de Combat SAR purent être déclenchées, dont 3 avec succès.

La première étape consiste à s'assurer la maitrise du ciel, cette action est prise en charge par les avions de combat. Les hélicoptères (généralement 2) se dirigent vers la zone, en volant à basse altitude. A la tombée de la nuit ou par nuit claire pour pouvoir utiliser les jumelles de vision nocturne. Le pilote est localisé grâce à sa balise de détresse.

L'hélicoptère leader dépose son groupe de commandos, le second hélicoptère reste à distance. Les commandos sont armés de fusil à visée laser et de lance-grenades capables de tenir un ennemi faiblement armé à distance. Face à un ennemi plus lourdement armé, des avions d'appui-feu ou des hélicoptères d'attaque interviennent. Une fois la zone reconnue et sécurisée, le deuxième hélicoptère dépose ses commandos. Les hélicoptères s'éloignent à distance sur un point de diversion.

Localisé, le pilote éjecté est tenu en respect par les commandos, car il est jugé hostile tant que son identité n'est pas clairement établie (les pilotes sont formés à cette procédure de récupération en zone hostile et répondent à des questions personnelles préétablies). Les commandos rappellent alors les hélicoptères pour la récupération.

Le retour vers la base se fait par une autre voie.

EC725 Caracal
(Photo SIRPA AIR)
Le groupe de commandos ramène le pilote vers l'hélicoptère

HELICOPTERE DE COMBAT SAR

Même si tout hélicoptère d'assaut peut intervenir sur ce type de mission, certaines armées ont développés des hélicoptères spécialisés en Combat SAR intégrant les équipements complémentaires suivants :

Système pour le vol de nuit et le vol à basse altitude : lunette de vision nocturne, tableau de bord bas niveau de lumière, radar à haute résolution pour le vol à très basse altitude aux instruments
Equipement de navigation pour atteindre un point précis à la seconde près (par exemple pour récupérer un commando dans la jungle, on volera à 30 m du sol et on arrivera au-dessus de la clairière du rendez-vous à la seconde près !)
Système de transmissions pour communiquer avec le dispositif aérien et l'équipage abattu
Blindage (plancher, sièges et vitres basses), gilets et casques pare-éclats, résistance au crash, résistance aux impacts de 12,7 mm, systèmes redondants
Contremesures : détecteurs de tirs missiles, leurres antimissiles sol-air
Armement : mitrailleuses de porte
Rayon d'action allongé : réservoirs internes ou externes supplémentaires, perche de ravitaillement en vol

Projet d'hélicoptère HH47, version Combat SAR du CH47 Chinook, pour le programme CSAR-X de l'USAF
(Illustration BOEING)
Projet d'hélicoptère HH47, version Combat SAR du CH47 Chinook, pour le programme CSAR-X de l'USAF

Ravitaillement en vol d'un hélicoptère HH60G Pavehawk de l'USAF
Ravitaillement en vol d'un hélicoptère HH60G Pavehawk de l'USAF

 








 
Comments powered by DISQUS


Réservez votre baptême en hélicoptère

SUR LA BOUTIQUE
Les meilleurs livres d'hélicoptères sont disponibles sur la Boutique HELICO PASSION
Métier pilote



A NE PAS MANQUER
    Toutes les nouveautés
    Offres d'emploi
    Comment devenir pilote ?
    Calendrier 2017
    Jeux en ligne gratuits

SUIVEZ HELICOPASSION
    Facebook        Twitter        Google+
sur Facebook, Twitter et Google+


HELICO PASSION SUR TWITTER


NEWSLETTER
Recevez la Newsletter HELICOPASSION
Abonnez-vous gratuitement

NUAGE DE TAGS
ALAT Alouette III Armée de l'Air AW101 AW129 B206 B407 Caracal CH46 CH47 CH53 Cougar Dauphin EC135 EC145 Ecureuil Gazelle Gendarmerie Lynx Marine MI17 MI24 Montagne NH90 Pilotes Puma R22 R44 Seaking Secours Sécurité Civile Tigre UH1 UH60 USAF US Army US Coast Guard USMC V22 Vietnam

Haut de page  

AccueilDébut de l'article

HELICO PASSION / André BOUR 1998-2017
Dernière mise à jour de cette page le 18 mars 2013
A proposAutorisations de publicationContact