Intervention d'un hélicoptère EC145 de la Gendarmerie au Lac Léman

Exercice d'hélitreuillage au-dessus d'un bateau sur le Lac Léman, par un EC145 de la Gendarmerie, le 13 octobre 2021


Hélicoptère EC145 Gendarmerie
(Photo Christophe PICUT)
L'hélicoptère "Choucas 74", basé à Chamonix, hélitreuille un maitre-chien avec son chien vers un bateau au-dessus du Lac Léman

 

Hélitreuillages au-dessus d'un bateau en mouvement

Le 13 octobre dernier, comme chaque année, les gendarmes de la Brigade nautique (BN) d’Évian-les-Bains, la Section aérienne de gendarmerie (SAG) de Chamonix-Mont-Blanc et les équipes cynophiles des compagnies de Saint-Julien-en-Genevois et de Thonon-les-Bains ont effectué un exercice réunissant les spécialités nautique, aérienne et cynophile de la Gendarmerie. Les militaires ont également convié leurs voisins suisses de la Gendarmerie nautique du lac de Lausanne et les membres bénévoles de la Société internationale de sauvetage du Léman (SISL), qui peuvent être amenés à intervenir à leurs côtés en cas d’accident.

Après avoir vérifié qu’ils étaient bien tous branchés sur le même canal radio, les militaires de la SAG s’envolent et répètent plusieurs fois l’opération avec la vedette de la BN mais aussi celles de la police cantonale et de la SISL.

Chaque vedette et son pilote devaient coordonner leur vitesse et leur position avec l'hélicoptère volant à quelques mètres au-dessus d’elle. En navigant à 40 km/h, il fallait réceptionner rapidement un gendarme hélitreuillé puis en installer un autre qui repartait vers l’hélicoptère.

Cette opération a permis d’appréhender les difficultés de cet exercice en se placant dans une situation proche des conditions réelles d’une intervention de sauvetage.

 

Hélicoptère EC145 Gendarmerie
(Photo Christophe PICUT)
L’hélicoptère arrive à hauteur du bateau qui doit conserver sa vitesse et poursuivre sa trajectoire sur le lac, car à l’arrêt, le souffle de l’hélicoptère risquerait de trop le faire bouger

Hélicoptère EC145 Gendarmerie
(Photo Christophe PICUT)

Hélicoptère EC145 Gendarmerie
(Photo Christophe PICUT)

Hélicoptère EC145 Gendarmerie
(Photo Christophe PICUT)

Hélicoptère EC145 Gendarmerie
(Photo Christophe PICUT)

Hélicoptère EC145 Gendarmerie
(Photo Christophe PICUT)

Hélicoptère EC145 Gendarmerie
(Photo Christophe PICUT)

Hélicoptère EC145 Gendarmerie
(Photo Christophe PICUT)

 


Hélitreuillage canin

L’exercice est aussi particulièrement intéressant pour les équipes cynophiles, régulièrement amenées à travailler avec la SAG et la BN sur certaines interventions. Les maîtres-chiens doivent en effet habituer leurs fidèles compagnons à l'hélicoptère, au bateau et aux hélitreuillages.

 

Hélicoptère EC145 Gendarmerie
(Photo Christophe PICUT)

 

Hélicoptère EC145 Gendarmerie
(Photo Christophe PICUT)
Le chien est harnaché à son maître au niveau de la taille, afin que celui-ci puisse le garder dans ses bras tout au long de l’opération. Il est ainsi plus facile de rassurer l’animal et de le déposer dans l’habitacle de l’hélicoptère une fois treuillé.

Hélicoptère EC145 Gendarmerie
(Photo Christophe PICUT)

Hélicoptère EC145 Gendarmerie
(Photo Christophe PICUT)

Hélicoptère EC145 Gendarmerie
(Photo Christophe PICUT)

 

 

Dernière mise à jour le 20 novembre 2021




Commentez cette page