Koksijde SARmeet 2021 - AW101 SAR Norvège

Hélicoptère de recherche et sauvetage AW101 Merlin SAR QUEEN de l'armée de l'Air de Norvège (Luftforsvaret) à Coxyde 2021


Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)
Hélicoptère de recherche et sauvetage AW101 Merlin SAR QUEEN de l'armée de l'Air de Norvège (Luftforsvaret)

 

L'hélicoptère AW101 SAR Queen est entré en service en Norvège en septembre 2020 sur la base de Sola. 16 appareils ont été commandés, 6 sont livrés à ce jour. En 2021, il est prévu que les bases d'Ørland et de Banak deviennent également opérationnelles.

Les hélicoptères AW101 SAR Queen effectuent leurs missions de recherche et de sauvetage dans des conditions climatiques et environnementales sont difficiles et parfois extrêmes : voler sur de longues distances, au niveau du cercle polaire arctique avec des températures souvent bien en dessous de zéro, des vents forts et une mer agitée...

Les hélicoptères AW101 remplacent progressivement les Seaking précédemment en service, en apportant des caractéristiques innovantes :

  • Un système de dégivrage des pales, une caractéristique fondamentale dans un climat comme celui de la Norvège
  • Un système anti-collision électronique, basé sur la technologie laser et installé sur le rotor principal, couvre l'hélicoptère à 360 degrés et peut détecter de multiples obstacles (comme des parois rocheuses, des arbres, des pylônes électriques, des infrastructures, des murs ou des parties métalliques de plates-formes pétrolières), fournissant au pilote des signes visuels et acoustiques de la distance (avec une approximation du centimètre) et donc du niveau de risque
  • Un système de détection et de localisation de téléphone portable, qui permet la géolocalisation des personnes disparues dans des environnements extrêmes, si le téléphone portable est allumé. L'équipement détecte les ondes émises par le téléphone mobile et cela fonctionne comme un transpondeur
  • Le cockpit de l'hélicoptère est équipé de systèmes de représentation virtuel du monde réel avec cinq grands écrans où les pilotes visualisent des images 3D, à partir de cartes préchargées sur l'ordinateur de bord. Pendant le vol, les obstacles sont reproduits même dans des conditions de faible luminosité et de visibilité réduite, augmentant considérablement la conscience du pilote de la situation opérationnelle
  • Une console de mission qui est utilisée par les opérateurs de l'activité de recherche. Les pilotes ont les mêmes informations sur l'écran du cockpit. Cela permet une communication plus rapide et plus efficace entre les membres d'équipage pour augmenter la sécurité et augmenter le taux de réussite de la mission
  • La capacité, gérée par l'ordinateur de bord, de rester stable par mer agitée et par vent fort, grâce à ses corrections automatiques de stabilité, ce qui signifie qu'il ne nécessite aucune intervention du pilote. Grâce à cette caractéristique, l'AW101 peut effectuer une mission de récupération tout en maintenant l'avion à l'arrêt pendant la phase délicate du treuillage - qui est l'accrochage de la personne et le transport à bord
  • Un autre point fort de l'AW101 est sa capacité, ses dimensions (27 m3) permettent le transport de plus de 50 passagers debout, ce qui le rend très efficace lors de catastrophes naturelles ou d'accidents majeurs impliquant de nombreuses personnes
  • Les pilotes sont formés sur des simulateurs de vol, qui peuvent reproduire à la fois l'expérience de vol et de mission pour les pilotes et les opérateurs de sauvetage. Le simulateur est certifié aux normes de niveau D, ce qui signifie qu'une heure de vol sur l'appareil est considérée comme l'équivalent d'une heure de vol réel en hélicoptère, car les outils hydrauliques et mécaniques reproduisent fidèlement les réactions de l'hélicoptère et les sensations physiques transmises à l'équipage dans un contexte opérationnel réel. Il est ainsi possible d'effectuer des entraînements et des missions de vol en toute sécurité, avec des économies considérables en termes de carburant et de maintenance. De plus, l'équipage peut s'entraîner non seulement au pilotage du nouvel hélicoptère mais aussi à la réalisation de missions spécifiques, et apprendre à gérer les risques et les imprévus

 

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

Hélicoptère AW101 SAR QUEEN Norvège (Luftforsvaret)
(Photo André BOUR)

 

 

Dernière mise à jour le 6 octobre 2021


Les autres pages de l'article




Commentez cette page